Les informations qui suivent sont extraites du site Internet de la commune du Barcarès.

Indispensable à la promotion de la ville touristique, la taxe de séjour est désormais forfaitaire pour simplifier sa mise en application.

C’en est fini des calculs fastidieux pour noter et déclarer le nombre de nuitées au coup par coup. En devenant forfaitaire, la taxe de séjour instaurée depuis le 13 décembre 1982 sur la commune, permet une plus grande flexibilité pour les loueurs. En prenant en considération la capacité d’accueil totale de l’hébergement, le montant de base du « forfait » est donc indépendant du nombre de personnes effectivement hébergées et peut donc être déclaré à l’avance.

Comme pour beaucoup de communes touristiques, cette taxe de séjour forfaitaire se calcule en multipliant le tarif d’une nuitée (la grille tarifaire est disponible en mairie ou à l’Office de Tourisme) par le nombre total de couchages et par le nombre de nuitées. Conformément à la législation, ce montant peut être affecté d’un abattement, variable selon la durée d’ouverture de l’établissement de 10 à 50% ; La municipalité du Barcarès l’a fixé à 30%. Cette taxe de séjour forfaitaire est due par les logeurs, hôteliers et propriétaires qui louent un bien immobilier aux touristes.

 

Un calcul simple pour les particuliers

Cette formule est plus simple pour les particuliers qui louent occasionnellement ou peu. Par exemple, un propriétaire louant un meublé de tourisme d’une capacité totale de 4 personnes, sur la période de juillet et août, devra s’acquitter seulement de 69,44 euros de taxe forfaitaire (soit 0,40 € x 4pers x 62 jours = 99,2€, moins 30% soit 69,44 euros).

Un partenariat « gagnant-gagnant »

Rappelons que produit de la taxe de séjour est intégralement consacré au fonctionnement de l’Office de Tourisme, pour couvrir les frais de structure et d’actions pour la promotion de la commune.